Du beau linge

En regardant ses premières archives, tout le monde le trouve assez exotique, comme si la télé découvrait l’existence de la province. Aujourd’hui, le temps a passé, mais il n’a pas vraiment de prise sur le barde d’Astaffort, homme discret entouré d’amis fidèles qui brossent son portrait. Francis Cabrel, on l’aime pour toujours, c’est un artiste «patrimonial», comme on dit (TV5Monde FBS, samedi 28, 21h):

Mais Roselyne Bachelot, elle, on l’aime seulement depuis qu’elle s’est reconvertie dans l’animation TV. Elle confesse son dynamisme épicurien allongée sur Le Divan de Marco, elle qui fut tour à tour ministre de l’Ecologie sous Jacques Chirac et ministre de la Santé, puis des Solidarités et de la Cohésion sociale sous Sarkozy. Elle évoque son parcours politique, mais aussi son itinéraire personnel, ses échecs et ses plus belles réussites, elle qui est si pétulante à l’écran (France 3, mardi 24, 23h15):

L’énigmatique, taiseux et solitaire Jean-Louis Trintignant lui emboîte le pas chez le toujours bien «brushé» Laurent Delahousse (France 2, dimanche 29, 22h50), après que ses exactes opposées, les divas de la musique, auront montré leur perpétuation: hier la Callas ou Marilyn, aujourd’hui Lady Gaga ou Mylène Farmer. Glamour et pouvoir sont les deux maîtres mots de ces symboles d’une réussite suprême, celle d’artistes exceptionnelles devenues de véritables icônes planétaires (CStar, mardi 24, 20h50):


Pour s’évader

Au nord-ouest du Botswana, il y a un fleuve, l’Okavango, dont un accident géologique a stoppé la course vers l’océan Indien. Il prend sa source sur les hauts plateaux angolais, serpente à travers la Namibie avant d’atteindre son delta intérieur, infini, dans les terres arides du Kalahari. S’il fallait ne voir qu’une des mille et une Echappées belles de la Cinq, ce serait celle-là, à travers des rencontres de Bushmen et des découvertes dans cette nature sauvage (France 5, samedi 28, 20h50):

Un but de reportages magnifique, comme aurait pu les faire Tintin qui, de la Révolution tranquille à nos jours, a su éveiller le goût de la découverte chez plusieurs générations de Québécois. Ce film retrace le lien unique et indéfectible qui unit le héros d’Hergé à son public francophone d’Amérique (TV5Monde FBS, mercredi 25, 21h):


Sagas d’Histoire

La télé vieillissant de plus en plus, elle n’est jamais aussi bonne que dans le domaine historique. A commencer par ses chaînes dédiées, où l’on nous emmène à la rencontre de redoutables épouses, sœurs, mères et maîtresses d’empereurs romains, Agrippine & Cie: Agrippine, donc, l’épouse conjugicide de Claude, elle-même assassinée par son fils, Néron; mais aussi Julia Domna, princesse syrienne devenue l’impératrice Augusta; bref: des secrets de femmes extraordinaires à découvrir: pendant quatre siècles, elles ont influencé les décisions politiques et militaires les plus importantes à Rome (Histoire, lundi 23, 21h35):

Sujet antique que l’on escortera d’un doc sur la tentative d’Hitler de s’emparer du pétrole azéri. Première ville productrice de pétrole, Bakou, fut une proie idéale pour lui, au début de la guerre. Mais les Soviétiques et les alliés étaient déterminés à l’arrêter, car il était évident tous que celui qui contrôlerait la production de pétrole en Azerbaïdjan ferait un grand pas vers la victoire finale. Menacée de destruction à quatre reprises, Bakou n’a finalement pas subi le même sort que Stalingrad. Cela a permis à l’URSS de préserver ses réserves d’or noir et de prendre un avantage considérable sur l’Allemagne nazie pour gagner la bataille du Caucase, puis la guerre. (RMC Découverte, vendredi 27, 20h50):

Enfin, il vaudra la peine de jeter un cil à la «der» du C’était mieux avant? d’Eric Burnand, qui boucle la boucle avec «Le futur n’est plus ce qu’il était…» Belle idée d’épilogue que de questionner notre vision de l’avenir, au gré des époques. Dérives scientifiques, totalitarisme, bombe atomique, catastrophes écologiques… Avec aussi une maison de l’avenir et sa domotique, des voyants, pros de la cartomancie et autres médiums (RTS Un, mercredi 25, 20h05):