Elle est née le jour même où commençait la bataille de la Somme, pendant la Première Guerre mondiale. La star d’Hollywood Olivia de Havilland, qui avait notamment joué dans Autant en emporte le vent de Victor Fleming (1939) – où elle tenait le rôle de la vertueuse cousine de Scarlett O’Hara, Melanie Hamilton – est donc morte ce dimanche à Paris, où elle résidait. A l’âge de 104 ans révolus, depuis à peine un mois.

Cité par Le Parisien, l’écrivain et journaliste Henry-Jean Servat l’avait interviewée plusieurs fois. «Proche de sa fille, la journaliste Gisèle Galante, il était même devenu ami» avec elle. «Olivia de Havilland avait fait sa carrière toute seule, dit-il, à une époque où les actrices décrochaient des rôles grâce à un mari ou un amant producteur, réalisateur ou acteur. C’était aussi une actrice comme on n’en fait plus: elle avait de la classe, de l’esprit, une élégance incroyable.» Au point que les mentions pleuvent en cascade sur Twitter.