C’est un succès «made in China» qui souligne au marqueur rouge combien le monde est en train de changer. L’application TikTok connaît un fort retentissement accéléré par la pandémie qui a contraint le monde entier au confinement. Ados et jeunes adultes se sont précipités sur l’app chinoise pour regarder les vidéos de nouvelles icônes qui s’illustrent à travers des clips susceptibles de devenir des «mèmes», ces images qui se partagent à l’infini sur les réseaux.

La maison mère de TikTok, ByteDance, a été fondée par un ancien de Microsoft, fou de code. Son secret, un algorithme très bien fichu capable de fouiller au tréfonds du réseau pour dénicher la vidéo qui va emporter l’adhésion. Devenir du jour au lendemain un influenceur adulé par des millions de followers s’avère irrésistible. Le cinéma ne le permet plus depuis longtemps et les séries TV ont besoin d’installer une audience avant de fabriquer une étoile.