Accident

Torrents de larmes sur l’acrobate décédé du Cirque du Soleil

Samedi soir, lors d’une représentation en Floride, le Français Yann Arnaud a fait une chute fatale de plusieurs mètres. L’annonce de sa mort a ému les internautes du monde entier

«Tragédie.» C’est en ces termes que le président du Cirque du Soleil, Daniel Lamarre, a évoqué le décès du Français Yann Arnaud dans un communiqué. Tragique, l’accident l’est en effet. En pleine représentation du spectacle Volta, lors d’un numéro de sangles aériennes, l’acrobate de 38 ans a chuté de plusieurs mètres sur la scène de Tampa, en Floride. Malgré une prise en charge médicale rapide, il a succombé à ses blessures quelques heures après l’accident, à l’hôpital.

Condoléances des quatre coins du monde

Sur les réseaux sociaux aux quatre coins du monde, les internautes ont exprimé leur émotion. «Mes condoléances aux amis et à la famille de Yann Arnaud, qui s’était produit dans le spectacle Le Rêve», a posté sur Twitter @sammasseur, avec une photo. «Un artiste du Cirque du Soleil a rejoint les étoiles», s’émeut @ChapelierFou198. Quant à Georgia Stephenson, assistante artistique du Cirque du Soleil, elle a lancé une cagnotte de crowdfunding pour apporter son soutien à l’épouse et aux deux filles de la victime.

Troisième décès en pleine performance

Certains internautes dénoncent l’absence de mesures de sécurité lors des spectacles: «Le #CirqueDuSoleil n’utilise jamais de filet de sécurité pour ses trapézistes car cela gâcherait l’aspect esthétique et la performance générale. Je pense que la vie d’une personne vaut plus que cela», écrit par exemple @SandraBlackCat. Sur Twitter, @LIBERTE46879517 estime aussi que «les mesures pour la sécurité pourraient peut-être [être] renforcées ou modifiées». C’est la troisième fois qu’un artiste du Cirque du Soleil perd la vie en pleine performance. En juin 2013, la Française Sarah Guillot-Guyard était décédée des suites d’une chute à Las Vegas, pendant le spectacle . Avant elle en 2009, l’acrobate ukrainien Alexandre Jourov avait chuté mortellement lors d’un entraînement à Montréal, siège de l’entreprise.

Public sous le choc

Le chute fatale de Yann Arnaud a eu lieu sous les yeux des spectateurs et des membres de la troupe. «Tous les autres acrobates ont tout d’un coup arrêté leur performance, et nous, dans le public, on était sous le choc», a rapporté à CNN Ben Maldonado, un témoin de la scène. Le Cirque du Soleil travaille actuellement avec les autorités afin de déterminer les circonstances de ce tragique accident.

Malgré la gravité de l’événement, certains se sont permis des blagues et jeux de mots déplacés sur les réseaux sociaux, ce qui n’a pas manqué de faire réagir d’autres internautes: «Les seuls clowns, ce sont tous ces gens qui font des blagues. Un homme est décédé. Ayez un peu de respect», a commenté Richard Taylor sur Facebook.

Icare des temps modernes

Acrobate passionné, Yann Arnaud travaillait pour le Cirque du Soleil depuis plus de quinze ans. «Il était aimé par tous ceux et celles qui ont eu la chance de le connaître», a déclaré Daniel Lamarre dans le communiqué de presse. Eric Hernandez, qui a travaillé pendant trois ans avec l’acrobate, lui a rendu hommage dans les colonnes du Journal de Montréal: «Yann inspirait tous les artistes autour de lui à devenir meilleurs. Il était un ami, un père et un mari merveilleux.»

Lire aussi: Le cirque, une affaire de sangles et de perspectives

Tel Icare, le fils de Dédale, Yann Arnaud voulait voler, sous les yeux émerveillés des spectateurs du monde entier. Comme un triste écho à la tragédie grecque, la vie de l’acrobate a brutalement pris fin samedi soir, alors qu’il faisait ce qu’il aimait le plus: réaliser son rêve, sur scène.

Publicité