Malgré la récente contre-offensive impressionnante de l’Ukraine autour de Kharkiv, la guerre contre la Russie demeure dans l’impasse. Mais il y a un grand gagnant dans ce conflit: l’industrie américaine de l’armement. Certains surnomment ces entreprises «l’arsenal de la démocratie», en reprenant ce terme au président américain Franklin Delano Roosevelt, qui l’avait utilisé pour qualifier la démarche industrielle américaine de soutien aux alliés au cours des derniers jours de la Seconde Guerre mondiale. En ce sens, le rôle des Etats-Unis pour aider l’Ukraine à repousser l’occupation russe est indéniable. Mais leurs intérêts pécuniaires et leur influence sur la politique étrangère américaine menacent de retourner cet arsenal contre la démocratie elle-même.