Revue de presse

TV5 Monde, bastion du soft power francophone, violemment piratée par des islamistes

Le groupe de hackers Cyber Caliphate, qui se réclame de l’Etat islamique, a fait tomber l’antenne, le site internet et les comptes Facebook et Twitter de la chaîne internationale francophone TV5. Du jamais vu dans le paysage médiatique. Et une attaque parfaitement synchronisée contre un instrument du soft power francophone

«Nous sommes actuellement en maintenance. Merci de votre patience»: ce sont par ces mots laconiques que le site de TV5 Monde signale, aujourd’hui encore qu’elle ne s’est pas encore complètement remise de l’attaque massive dont elle a été victime mercredi soir. Un groupe de hackers, se réclamant de l’Etat islamique a piraté tout son système informatique, paralysant la chaîne, ce site web, ainsi que ses pages Twitter et Facebook.

Sur la page Facebook de l’antenne, on peut lire ce jeudi à l’heure où nous écrivons: «notre chaîne, nos sites, antennes et réseaux sociaux ont été «hackés par un groupe islamiste». Les sites sont inaccessibles et la télévision ne peut plus diffuser ses programmes pour le moment. Nos équipes sont sur le pont. Nous mettons tout en œuvre pour revenir rapidement à une situation normale. Merci de votre compréhension».

France Info TV relate: «Stupeur à TV5 Monde. La chaîne publique francophone internationale a été victime, mercredi 8 avril dans la soirée, d’une importante attaque informatique menée par des militants islamistes se revendiquant de l’organisation Etat islamique (EI). Son directeur général Yves Bigot l’a confirmé peu après minuit». Lequel déclare à la chaîne du service public: «Nous ne sommes plus en état d’émettre aucune de nos chaînes. Nos sites et nos réseaux sociaux ne sont plus sous notre contrôle et ils affichent tous des revendications de l’Etat islamique». Une déclaration qui a également été postée sur YouTube:

Quant à Hélène Zemmour, directrice du numérique de TV5 Monde, elle commente: «Nous avons subi une attaque historique, d’une ampleur inédite en trente ans. Toutes nos antennes, qui émettent dans le monde entier, sont tombées. Le piratage a commencé peu après 22 heures par les réseaux sociaux, puis un message écrit en français, en arabe et en anglais a remplacé la page d’accueil de notre site internet. On pouvait y lire des menaces envers notre chaîne, et une glorification de la charia. Ce même message était relayé en notre nom sur les réseaux sociaux».

Une attaque très synchronisée, poursuit la responsable: «Tout s’est effectué de manière très synchronisée. Peu après le début de l’attaque, notre système informatique interne est tombé, et nos programmes ont suivi. Nous n’avions plus accès à notre messagerie, ce qui nous a compliqué la tâche pour entrer en contact avec les équipes de Twitter et de Facebook afin d’y récupérer le contrôle de nos comptes».

A la question de savoir pourquoi cette attaque avait eu lieu ce mercredi soir, Hélène Zemmour avance un début d’hypothèse plus contextuelle: «Nous ne sommes sûrs de rien, mais nous avons lancé aujourd’hui même la chaîne TV5 Monde Style en présence du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Cette chaîne émet dans les zones Maghreb-Orient, ainsi qu’en Asie-Pacifique, et est dédiée à l’art de vivre à la française, que les jihadistes ne portent pas vraiment dans leur cœur. On ignore encore si le fait que cette attaque survienne aujourd’hui est une coïncidence ou non». Quoi qu’il en soit, l’hypothèse est déjà largement relayée sur les réseaux:

Avant même les éditions numériques de la presse nationale française, ce sont sur les réseaux sociaux que se multipliaient, cette nuit et ce matin les réactions des spectateurs de la chaîne. Le plus synthétique de ces internautes, Quentin Michaud, auteur de «L’affaire Snowde, une rupture stratégique», poste sur Twitter:

«Courage TV5! Ces idiots seront défaits par Allah. Ce ne sont pas des musulmans, ces sauvages», s’écrie quant à lui Ousmane Tamega Kante, de Dakar, sur Facebook. Melvin Hernandez, depuis San Salvador, signale également son soutien, comme de nombreux autres internautes fervents spectateurs de cette chaîne internationale de télévision basée à Paris et qui est un des instruments les plus suivi du soft power francophone.

Mais il n’y a pas que les fans qui se pointent dans le fil des commentaires: nombre d’intervenants mettent ainsi en doute que cette attaque ait quoi que ce soit avec un groupe islamiste…

Il n’en demeure pas moins que les messages postés par les hackers, comme le note le site de l’Obs, ont d’évidentes connotations islamistes: «en prenant le contrôle des pages Facebook et Twitter de TV5 Monde, les djihadistes ont posté plusieurs messages de propagande. Des documents présentés comme des pièces d’identité et des CV de proches de militaires français impliqués dans les opérations contre l’EI ont notamment été postés».

Parmi les verbatims terroristes, ceux-ci: «Soldats de France, tenez-vous à l’écart de l’Etat islamique ! Vous avez la chance de sauver vos familles, profitez-en», pouvait-on lire dans un message des pirates publié sur Facebook pour accompagner ces documents (...)«Au nom d’Allah le tout Clément, le très Miséricordieux, le CyberCaliphate continue à mener son cyberjihad contre les ennemis de l’Etat islamique».

Manuel Valls lui-même a vivement condamné l’attaque, et envoie trois de ses ministres sur place ce jour.

Dans une perspective historique, on rappelera enfin que les sites emblématiques d’information francophone deviennent toujours plus des cibles pour le cyber-terrorisme : Le Monde avait ainsi été victime en janvier d’une attaque informatique élaborée qui contaminait sa page Twitter et tentait de faire tomber son site.

Publicité