Des dizaines d’habitants à Boutcha et Irpin ont été tués par des fléchettes à explosifs intégrés, courantes pendant la Première Guerre mondiale, larguées sur les civils depuis des avions militaires russes. Ce crime de guerre fait partie de dizaines d’autres similaires établis en ce sinistre mois d’avril. Rien de nouveau, pourtant: l’armée russe qui transforme des villes ukrainiennes paisibles en déserts est une tradition militaire bien établie et que l’on retrouve à travers l’histoire.