Un jour, une idée

Sous un chevalet, les vibrations d’un luthier à Lausanne

Rodolfo Gambino est un authentique passionné, qui répare les bois et crée aussi ses propres instruments

En face du Conservatoire de Lausanne, des sonorités s’échappent de l’âme d’un violon. Derrière une vitre et les reflets d’une contrebasse, des instruments en bois vernis, suspendus par leurs volutes. Un établi, entre la table et le fond, des variations.

En mai de cette année, Rodolfo Gambino a installé à la rue de la Grotte son atelier de lutherie. Un espace-temps habité par un authentique passionné, l’histoire d’une vocation. Natif de Crémone, patrie d’Antonio Stradivari et ville de tradition luthière, d’une famille d’artisans, arrière-petit-fils d’un luthier ébéniste: l’attraction pour le violon semblait «fatale», «le destin s’est fait». Dès son plus jeune âge, Rodolfo Gambino a su qu’il deviendrait luthier. Et depuis, pas un jour ne passe sans la présence d’un violon à ses côtés.

Une esthétique personnelle

Après avoir étudié en détail des instruments anciens de luthiers de renom, après avoir «brûlé», construit et déconstruit, il se consacre à la création de ses propres instruments, de son esthétique personnelle. Dans un état d’esprit bien éloigné de certaines pratiques actuelles en lutherie, plus commerciales, plus rapides mais de moins bonne qualité.

Ainsi, tout en prenant le temps de la réflexion, prêtant une attention toute particulière aux matériaux utilisés, Rodolfo Gambino, avec patience, sculpte ébène, sapin, érable, structure le corps, peaufine la table, cisèle ouïes et éclisses, positionne chevalet et âme. Les cordes vibrent, le temps en suspens.

Une invitation au partage

Présent tous les jours dans son atelier, Rodolfo Gambino conçoit celui-ci comme un espace de rencontres, d’échange de connaissances, de savoir-faire. Une pièce unique, un fauteuil à côté de l’établi, une invitation au partage. Dans un désir d’abolir les distances qui souvent séparent des univers. Celui du musicien de celui du luthier. Ce, tant avec de jeunes violonistes qu’avec des virtuoses reconnus.

Derrière une vitre, à la lueur d’une bougie, s’anime un violon, ancien. L’énergie d’un vécu dans de présentes sonorités. Volutes.


Rodolfo Gambino, luthier, création, restauration, location d’instruments, vente de cordes, rue de la Grotte 3, Lausanne, lu-di 8h-20h, tél. 079 902 71 88

Publicité