Et voilà confirmée la place majeure qu’occupe la ville de Sion parmi les sites archéologiques de référence de la préhistoire européenne! Des archéologues ont découvert, jeudi au milieu des alluvions de la Sionne, un dolmen «exceptionnel» daté de 3000 ans avant notre ère. Ce type de monument funéraire pouvait contenir plus d’une centaine d’individus.

Le communiqué de presse de l’Etat du Valais indique que cette construction mégalithique se situe sous la riche nécropole celtique de Don Bosco, où la fouille des dernières sépultures était en train de se terminer. Ils surveillaient le terrassement pour la construction d’un parking souterrain sur le site et le ballet de la pelle mécanique. «J’ai tout de suite fait signe d’arrêter quand j’ai vu la pierre dépasser, raconte l’archéologue Flamur Dalloshi au Nouvelliste. Je savais que c’était quelque chose d’important.» L’archéologue cantonale, Caroline Brunetti, l’a confirmé à la télévision locale Canal 9:

Les Opinions publiées par Le Temps sont issues de personnalités qui s’expriment en leur nom propre. Elles ne représentent nullement la position du Temps.