Une femme de 48 ans s’est présentée aux urgences en se plaignant de sa difficulté à marcher, d’essoufflement et d’étourdissements. Elle prenait un contraceptif oral faiblement dosé depuis un an. Elle ne fumait pas et buvait rarement de l’alcool. Comme elle avait grossi, elle avait commencé un régime alimentaire qui consistait à avaler 225 grammes de pamplemousse tous les matins. Qu’est-il arrivé? Ses médecins pensent que la combinaison de la pilule contraceptive et du pamplemousse a causé un caillot de sang dans une de ses veines. Cela peut mettre la vie en danger. Ses symptômes ont disparu à la suite d’un traitement de six mois pour faire disparaître le caillot et elle a cessé de prendre la pilule contraceptive (Lancet vol.373, p1222, 2002).

Cela fait 20 ans que le chercheur canadien David Bailey a découvert que le jus de pamplemousse interagissait avec un certain nombre de médicaments. En novembre 2012, le même groupe de recherche a montré que de graves effets secondaires indésirables surviennent avec pas moins de 43 médicaments lorsqu’ils sont pris avec du jus de pamplemousse (Canadian Medical Association Journal, 26 November2012).

Quels sont ces médicaments? Ceux-ci sont bien connus pour leur interaction avec le jus de pamplemousse (une liste complète se trouve sur le site Wikipedia):

• Médicaments anti-cholestérol,

• Viagra,

• Médicaments anti-cancéreux,

• Certains anti-douleurs,

• Médicaments contre le HIV,

• Certains anti-hypertenseurs,

• Médicaments qui empêchent le rejet de greffe.

Selon le Dr Bailey, entre 2008 et 2012, le nombre de médicaments pouvant potentiellement interagir de façon dangereuse avec le pamplemousse est passé de 17 à 43. La moitié de ces médicaments peut effectivement provoquer une mort subite s’ils sont pris dans les quelques heures après la consommation du jus de pamplemousse (ou du fruit).

Le mécanisme d’action de cet effet est bien connu: le jus de pamplemousse inhibe un des enzymes spécifiques de la paroi de l’intestin grèle. Lorsque l’action de cet enzyme est bloquée, davantage de drogue pénètre dans le corps et la concentration de ce médicament dans le sang augmente. Ainsi, une dose excessive du médicament est produite. Cela peut conduire à des effets secondaires toxiques tels que des saignements gastro-intestinaux, une insuffisance rénale, des problèmes respiratoires et la mort subite.

La plupart des gens boivent du jus de pamplemousse le matin dans le même temps qu’ils prennent leurs médicaments. Un verre de jus de pamplemousse suffit pour provoquer ces effets indésirables. Attendre un certain laps de temps entre boire du jus de pamplemousse et prendre le médicament ne sert à rien non plus: en fait, l’effet du jus de pamplemousse peut durer plus de 24 heures! Ce qui n’est pas pratique pour les personnes qui prennent un médicament sur une base quotidienne.

Que ce soit le jus du pamplemousse, le fruit lui-même ou un concentré du jus, tous causent des effets similaires. D’autres fruits tels que des oranges amères (souvent utilisées pour faire de la marmelade) et des citrons verts sont tout aussi dangereux lorsqu’ils sont pris avec ces médicaments.

Le jus de pamplemousse est souvent recommandé pour la perte de poids, pour combattre l’artériosclérose et pour réduire le risque de cancer. Ainsi, il a été considéré comme un «nutraceutique», un type d’aliment qui fournit des prestations médicales.

Tous les professionnels de santé ne sont pas conscients de ces interactions entre le pamplemousse et les médicaments. Il est donc important de vérifier avec votre médecin ou votre pharmacien si l’un de vos médicaments pourrait interagir avec ces fruits ou jus de fruits. En fait, tous les pharmaciens suisses ont récemment reçu l’article du Dr Bailey cité ci-dessus. Prenez soin d’informer vos amis et votre famille s’ils prennent des médicaments avec du jus de pamplemousse. La meilleure approche si vous aimez le jus de pamplemousse, est tout simplement… de ne pas en boire, tant que vous prenez des médicaments.

Les Opinions publiées par Le Temps sont issues de personnalités qui s’expriment en leur nom propre. Elles ne représentent nullement la position du Temps.