Le Temps marque un retour en force sur le terrain de l’information et des offres immobilières, délaissé depuis des années. Désormais, vous trouverez tous les mercredis un supplément encarté dans ce quotidien et le même contenu accessible sur internet: Le Journal de l’immobilier. Cette publication est le fruit d’une joint-venture entre Le Temps SA, qui en détient 65%, et Phoenix Communication (35%). Réalisé par une équipe de dix personnes indépendante de la rédaction du Temps, mené par l’entrepreneur et rédacteur en chef Thierry Oppikofer, cet hebdomadaire est également distribué gratuitement dans la plupart des boîtes aux lettres du canton de Genève et dans des caissettes de communes vaudoises, pour atteindre un total de 170 000 lecteurs.

Le supplément contiendra chaque semaine près d’une centaine d’offres immobilières et de nombreux articles rédactionnels. Ces contenus viennent s’ajouter aux sujets immobiliers traités au quotidien par la rédaction du Temps, qui gardent évidemment toute leur importance. Pas besoin d’aller aussi loin que le marché immobilier chinois pour s’en convaincre.

Car l’immobilier est un secteur de poids en Suisse. Selon les chiffres de la Chambre genevoise immobilière, cette branche occupe 556 000 équivalents plein-temps et génère 17% du produit intérieur brut national, soit davantage que tout autre secteur économique. Le parc immobilier – 2,75 millions d’immeubles – est en croissance, accompagnant logiquement le développement démographique. Sans oublier l’apport fiscal de ce marché, lui aussi considérable. Les agents économiques sont nombreux, que ce soit pour développer, financer, construire, aménager ou gérer les biens immobiliers. Avec ce nouveau projet, Le Temps s’adresse à tous ces acteurs ainsi qu’à vous, chère lectrice, cher lecteur, bien sûr.

Les questions de logement, d’accès à la propriété, de financement, de rénovation, l’impact des plans climat sur les bâtiments, les enjeux d’urbanisme, de territoire ou encore de mobilité concernent un nombre élevé d’entre nous. La première édition du Journal de l’immobilier propose d’ailleurs une analyse du marché genevois, aborde le vivre-ensemble avec Frédérique Perler, maire de Genève, et écoute l’architecte Inès Lamunière raconter sa vision de l’urbanité densifiée et du bien-être. Il était temps de réinvestir ce terrain!