Ma semaine technologie

Comment un robot a sauvé Notre-Dame

La technologie assiste de plus en plus les pompiers dans les situations d’urgence. A Paris, l’emploi de drones aériens et terrestres a été décisif pour sauver la cathédrale

Notre-Dame de Paris est le fruit de techniques de construction nées il y a mille ans, elle a failli disparaître à cause des défauts d’une technologie née il y a un ou deux siècles et elle a été en partie sauvée par un robot du troisième millénaire. En effet, le feu parti de la charpente de la cathédrale a vraisemblablement été occasionné par les travaux de rénovation dans ces mêmes hauteurs. Et le gigantesque incendie du 15 avril fut l’occasion de mettre en action le drone terrestre Colossus, dont le rôle a été décisif dans le sauvetage de l’édifice, selon les pompiers.

Cet équipement – en activité depuis deux ans chez les pompiers de Paris – mesure 1,60 m de long et moins de 80 cm de haut pour un poids de 500 kg. Il permet surtout à son opérateur de le balader à distance avec sa lance d’incendie qui peut être manœuvrée au milieu des flammes. Colossus ne craint pas la chaleur, ce qui lui a permis d’entrer dans Notre-Dame quand les combattants du feu ont dû battre en retraite de crainte de voir la voûte de la cathédrale s’effondrer.