Les habitant-e-s de la Ville de Genève voteront le 13 juin sur la Cité de la musique. Un oui permettra de rassembler sous un même toit les musicien-ne-s professionnel-le-s de l’Orchestre de la Suisse romande (OSR) ainsi que 500 étudiant-e-s de la Haute Ecole de musique de Genève aujourd’hui dispersés sur neuf sites, pas équitablement adaptés à l’enseignement. La Cité de la musique proposera également au public deux restaurants, une bibliothèque-médiathèque, ainsi qu’un espace d’exposition ouverts à toutes et tous. Ce projet libérera des espaces au Victoria Hall pour d’autres expressions musicales. En cas de vote positif, un espace clos, propriété de l’ONU, sera ouvert, un parc public aménagé, avec une promenade pour en faciliter les points de passage. On ne vote «que» sur le plan localisé de quartier le 13 juin. Le projet culturel de la Cité de la musique n’est pas finalisé. Mais en l’état: il y aura une «black box» destinée à la musique expérimentale et quatre auditoires de 100 à 120 places, en plus de la salle philharmonique de 1580 places, et deux salles de concert de 142 à 390 places. S’y ajouteront des salles de classe et de répétition pour les étudiants, les professeur-e-s et les musicien-ne-s professionnel-le-s.