Revue de presse

Une étude le montre: la rougeole est encore plus dangereuse qu’on ne le croyait

Les revues «Science» et «Science Immunology» indiquent que l’organisme «oublie» l’immunité qu’il avait développée contre d’autres agents pathogènes par le passé. Ce qui renforce l’utilité de la vaccination contre cette maladie extrêmement contagieuse

«Le virus est bien plus délétère» que ce qu’on croyait jusqu’ici. Cette déclaration inquiétante est de Stephen Elledge, un généticien de la Harvard Medical School qui a développé un outil appelé VirScan, test sanguin qui fait l’historique de toutes vos infections. Par ce moyen, il vient de démontrer avec des collègues néerlandais que comme le virus du sida, mais plus vite, celui de la rougeole attaque le système immunitaire, selon une étude parue dans Science ce jeudi. Une maladie grave, donc, dont on sait qu’elle gagne du terrain dans le monde.


Lire aussi: