Dire qu’il y a avis de tempête sur la relation Suisse-UE est approximatif. En revanche, des vents violents sont prévisibles. Le baromètre Suisse-UE reste illisible. L’enlisement des pourparlers entre la Suisse et l’UE inquiète et une répétition du 26 mai 2021 se profile. Inutile de s’appesantir sur qui porte la responsabilité de cette cacophonie. Mieux vaut s’interroger sur ce qu’il convient de faire afin d’éviter le pire.