L’accusation revient chaque année ou presque, et 2020 ne fait, de loin, pas exception pour l’Agence France-Presse: l’Académie des Oscars a sélectionné des candidats majoritairement masculins et néglige de ce fait les femmes dans les catégories les plus en vue, comme le dénonce le hashtag #OscarsSoMale sur les réseaux sociaux et dans les médias traditionnels. Pour ce millésime, les critiques se sont cristallisées autour de l’Américaine Greta Gerwig, réalisatrice des très symboliques Filles du docteur March, que beaucoup voyaient figurer dans la liste des nominations pour l’Oscar du meilleur réalisateur. Trice, en l’occurrence.