Pourquoi certaines villes ont-elles de grands musées dotés de collections réputées? Pourquoi Zurich a-t-elle un Kunsthaus mondialement connu et pas Genève? Pourquoi Hongkong et pas Pékin? Pourquoi Riehen et pas Lausanne? Parce que tout commence avec une grande collection privée, d’origine soit aristocratique (le Louvre, le Prado, le Rijksmuseum), soit industrielle (le Kunsthaus, le Metropolitan, le MoMA). Or Lausanne, en dépit de ses airs parfois méditerranéens combinés à l’adage local, Ora et Labora (prie et travaille), n’a pas produit ni d’élite industrielle à la mesure des Hoffmann, des Reinhart ou des Sigg, ni évidemment aristocratique.