Mercredi dernier, Le Temps relayait sur son site le compte rendu et les considérants de l’acquittement de 12 militants d’Action Climat pour leur occupation des locaux de Credit Suisse par le Tribunal de police de l’arrondissement de Lausanne. Le verdict du président de la cour, Philippe Colelough, avait été jugé historique par la portée de son interprétation de la notion de «l’état de nécessité licite». Une première suisse, sinon mondiale, qui semble ouvrir de nouvelles perspectives pour les mouvements de lutte contre le réchauffement climatique. Il faut lire ces 59 pages.

A ce sujet, lire aussi: Les considérants du jugement du procès de Credit Suisse contre des écologistes sont accessibles