Affaire d’Etat ou tempête dans un verre d’eau? Aujourd’hui, en Valais, personne ne sait ou ne semble savoir concrètement ce que dénonce Joël Rossier, le désormais ex-chef du Service cantonal de l’environnement, dans les documents qu’il a transmis à l’Inspection cantonale des finances, en marge de son départ.

Lire aussi: Jacques Melly tient-il toujours la barre de son département?