Après quatre séries de débats consacrés à la justice internationale, aux addictions, à l'Afrique, et à la sécurité, c'est au tour de Korine Amacher, professeure d’histoire russe et soviétique à l’Université de Genève, de donner la parole à celles et ceux qui ont consacré leur vie à étudier l’histoire, la culture, la littérature, l’art et les sociétés d’Europe centrale et orientale.

Notre dossier: Russie-Ukraine, archipel de la guerre

La mise à mort du poète est un thème qui a obsédé la littérature russe. Surtout la poésie puisque Pouchkine et Lermontov sont morts en duel, Essenine s’est pendu, Maïakovski s’est tiré un coup de revolver dans la tempe. Et le martyrologe des poètes et artistes victimes de la Grande Terreur stalinienne est très long.