La viticulture est à la peine. Les stocks de l’an dernier encombrent encore les cuves, les ventes baissent, certains vignerons ne parviennent pas à écouler leur raisin au point de ne pas vendanger, au grand bonheur des étourneaux qui encombrent le ciel d’automne… Comment en est-on arrivé là?