Les juges du Mécanisme qui succède au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie – qui a formellement fermé ses portes en 2017 – rendent ce mardi leur verdict sur l’appel de l’ancien chef militaire serbe de Bosnie Ratko Mladic, condamné à la perpétuité pour génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis pendant la guerre de Bosnie de 1992 à 1995, annonce notamment l’Agence France-Presse. Surnommé le «Boucher des Balkans», l’ancien général a été condamné en première instance en 2017 notamment pour son rôle dans le massacre de Srebrenica, le pire en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale, acte de génocide selon la justice internationale.