Nouvelles frontières

Les «vérités» de Mme Ho au Conseil des droits de l’homme

OPINION. La femme la plus riche de Hongkong est venue défendre à Genève le point de vue des tycoons hongkongais sous couvert d’une ONG de façade

Pansy Ho était mercredi à Genève pour s’exprimer devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU. La présidente de la Fédération des femmes de Hongkong, en tant que représentante de la société civile, voulait «dire la vérité» sur sa ville, informer la communauté internationale.

Lire aussi: Hongkong dans l’impasse de la violence