Le bilan du nouveau coronavirus s’est encore alourdi ce mercredi en Chine, où les autorités ont fait état de neuf morts et averti que celui-ci pourrait «muter» et se propager plus facilement, indique l’Agence France-Presse. Après avoir semblé ignorer largement l’épidémie apparue le mois dernier, les Chinois paraissent prendre conscience du risque dans les grandes villes du pays, où beaucoup d’habitants utilisent désormais des masques respiratoires.


Lire aussi:


Un précédent bilan communiqué la veille faisait état de six morts, tous à Wuhan, dans le centre du pays, ville à l’épicentre de l’épidémie. Lors d’une conférence de presse, le vice-ministre de la Commission nationale de la santé, Li Bin, a précisé que le virus avait été diagnostiqué auprès de 440 patients. A ce jour, rapporte le Global Timesqui suit la ligne du Quotidien du peuple – dans un article repéré par Courrier international, plusieurs centaines de «cas d’infection ont été confirmés et neuf décès ont été signalés. Au total, 2197 personnes qui étaient en contact étroit avec les patients infectés ont été suivies; parmi elles, 1394 sont sous étroite surveillance médicale.»