C’est symbolique, mais c’est fait. Le président Poutine, 68 ans, a signé ce lundi de Pâques la loi l’autorisant à exercer deux mandats de plus, ont annoncé les agences de presse. Il peut donc théoriquement désormais rester trente-six ans au pouvoir, jusqu’en 2036. C’est dix années de plus que le Biélorusse Alexandre Loukachenko actuellement, et s’il tient jusque-là, il aura 84 ans, ce cher Vladimir Vladimirovitch. Il dépasserait aussi «le record de longévité au pouvoir de Joseph Staline», resté pendant 35 ans membre du Politburo, remarque le Moscow TimesLe texte avait été définitivement adopté par le parlement en mars, après un référendum constitutionnel organisé à l’été 2020.

Lire aussi: Vladimir Poutine «ad æternam» au pouvoir suprême en Russie? Le scénario devient très plausible (11.03.2020)