Les sondages évoluent en vue des élections législatives dont le premier tour a lieu ce dimanche. Plus si serein, le camp présidentiel commence à craindre de perdre sa majorité absolue et de devoir chercher des alliés pour gouverner. La nouvelle union de la gauche, alignée sur les positions radicales de Jean-Luc Mélenchon, en profite pour hausser le ton, doubler la cadence et tenter de renforcer sa dynamique. Bref, la campagne se réveille et les discours se tendent. Un cocktail parfait pour que naissent les polémiques les plus stériles. Et ces derniers jours, la police en fournit une par semaine.