Le «wokisme» est la volonté de purifier notre société libérale en brûlant toutes les traces, dans sa langue, son histoire, ses lettres et son art, de ce qui pourrait témoigner de sa supériorité et d’une discrimination à l’égard d’autres peuples ou de minorités, qu’elles soient ethniques, sexuelles, de genre ou religieuses. Sa cible est circonscrite: c’est l’Occident chrétien, blanc, patriarcal, capitaliste, colonialiste, raciste et inégalitaire. En partant d’une situation où des inégalités et des discriminations subsistent, les «wokistes» dressent le tableau d’une société intrinsèquement mauvaise qu’il s’agit de «corriger», aux deux sens du terme, redresser et punir.