Il s’appelle Xavier, est monté sur roues et, cheminant cahin-caha, contrôle les habitants de Singapour grâce à ses sept caméras. Si les citoyens fument dans une zone non autorisée, garent mal leur vélo ou ne respectent pas les distances sanitaires de sécurité, Xavier vient les sermonner. Lancés début octobre, des robots patrouilleurs sillonnent la cité-Etat du Sud-Est asiatique en quête de «comportements sociaux indésirables» à réprimander.