Le 28 juin 1919, le Traité de Versailles signé entre l’Allemagne et les Alliés règle le conflit qui a débuté à Sarajevo cinq ans plus tôt jour pour jour et se termine par l’armistice de Rethondes, en forêt de Compiègne, dans le wagon qui verra aussi la France capituler devant le IIIe Reich en 1940. Deux décennies auparavant, 9 à 10 millions de morts témoignent de l’horreur exceptionnelle de cette guerre sans précédent, celle de 14-18, sur un continent qui avait pourtant réuni pas mal d’atouts au XIXe siècle, résume très bon le site historique Herodote.net.


Pour aller plus loin: