Chaque lundi de l'été, «Le Temps» explore les archives du «Journal de Genève» et de la «Gazette de Lausanne» de juillet et août 1939, pour évoquer les semaines qui ont immédiatement précédé le début de la Seconde Guerre mondiale, il y a 80 ans.

Episode précédent:

Il y a 80 ans, Dantzig, l’obsession d’Hitler juste avant la Deuxième Guerre

Il avait pourtant eu un parcours prestigieux, cet Alfred Zander. Schwytzois né en 1905, il mène des études de pédagogie et de langue et littérature anglaises, couronnées par une thèse sur Pestalozzi en 1931. Mais à partir de 1932, il codirige le Front national et se distingue dès lors comme propagandiste antisémite en Suisse alémanique. C’est six années plus tard qu’il cofonde la Ligue des fidèles confédérés, adepte d’une conception national-socialiste du monde.

Pour en savoir plus: la notice consacrée à Alfred Zander dans le «Dictionnaire historique de la Suisse» (DHS)