En héritage

«Parler aux arbres»

Ce que je dois à ma mère (femme au foyer)

– La politesse et les bonnes manières, une éducation plutôt traditionnelle

– La discipline et l’obéissance aux règles

– La chaleur humaine

– Le sens de la famille

– Le respect des autres, quels qu’ils soient

– Mon nez, cela ne fait aucun doute

– Le goût de la musique, folklorique en particulier

Ce que je dois à mon père (forestier et guide de montagne)

– Le courage, en toutes circonstances

– Savoir faire la différence entre sagesse et intelligence

– Le goût de la prise de risque

– La persévérance

– L’amour des pierres, des cristaux et du bois

– L’ouverture au monde et à toutes les cultures

– Le ski

– Savoir rendre ce que j’ai reçu

– La compréhension du fonctionnement des institutions suisses

– Le goût du travail

– La pratique de la prière

– Mes yeux bleus

– L’habitude de parler aux arbres

– Un certain sens de l’humour

– L’endurance physique et mentale

– L’amour de la montagne et de la nature

– L’importance de l’amitié et le plaisir de rendre service

Ce que je ne dois ni à ma mère,ni à mon père

– Mon élection au Conseil fédéral