Les 22es Journées européennes du patrimoine ont pour thème «Echanges – Influences». Passionnant pour ce petit pays qu’est la Suisse, au cœur des terres et des circulations. Pourtant, il semble qu’on l’ait exploité avec assez peu d’imagination. Il reste à profiter des propositions faites et à tabler sur la toujours grande qualité des guides.

Une analyse des décors à l’égyptienne de la loge maçonnique «Bienfaisance et fraternité» à Saint-Imier, l’histoire très religieuse de l’imprimerie Saint-Paul à Fribourg, la découverte de l’OMC et de son patrimoine artistique à Genève, l’histoire et l’actuelle restauration du Musée d’ethnographie de Neuchâtel, la visite de l’église orthodoxe grecque Saint-Gerasimos à Lausanne, l’exposition rare de tissus précieux d’Orient au château de Valère à Sion, autant d’idées prometteuses en Suisse romande.

Et pourquoi ne pas partir à l’aventure dans les cantons alémaniques, au Tessin, dans les Grisons? Ces Journées sont aussi l’occasion de découvrir la diversité helvétique. Puisqu’il s’agit d’échanges et d’influences.