Au Burkina Faso, Pierre Rabhi prononce l'éloge d'un arbre. Il donne de l'ombre et des fruits, il abrite les oiseaux, il fait chanter le vent comme une harpe, il prend la force du ciel et la transmet à la terre. Ce poème célébrant la grandeur de la nature résume la philosophie de Pierre Rabhi, pionnier de l'agroécologie. Né dans le sud du Sahara, il s'est établi il y a plus de cinquante ans dans les Cévennes, où à force de patience et d'amour il a tiré un jardin de la terre rocailleuse. Depuis, il n'a cessé de lutter contre le productivisme agricole détruisant la terre et conduisant l'homme à sa perte, prônant des méthodes douces, rappelant que sur un hectare de terre saine les lombrics font plus de travail que deux bœufs, animant des mouvements comme Oasis en tous lieux ou Colibris – qui appelle chacun à se responsabiliser selon ses capacités. Avec Pierre Rabhi - Au nom de la terre, Marie-Dominique Dhelsing consacre un beau portrait à cet apôtre de la non-violence susceptible de nous rendre confiance en l'avenir.

Sortie le 29 janvier