Pink Floyd

Le surréalisme lysergique de Syd Barrett, d'un lyrisme peu compatible

Le surréalisme lysergique de Syd Barrett, d'un lyrisme peu compatible avec la rigueur allemande, a néanmoins contaminé le krautrock, et Faust. Si la musique foisonnante du Floyd paraît bien échevelée par rapport à la rigueur du son de Diermaier et consorts, on trouve chez eux deux une vocation psychédélique, que l'on qualifiera de chaude chez les Anglais, et froide chez les Germains: même fascination pour les états de conscience altérés et le recours à des éléments non musicaux (du bruit) pour découdre leurs morceaux.

Publicité