Aller au contenu principal
Publicité

Un podcast qui s'intéresse à tout ce qu'on n'ose ni dire ni demander aux gens qui nous entourent.

La sortie aurait dû être rapide - histoire d'acheter du pain. Mais dans un rond-point, Louka perd le contrôle de sa moto. Le Lausannois a 20 ans lorsqu'il perd l'usage de ses jambes. Il lui faut alors apprendre à vivre avec la paraplégie: maîtriser les gestes, accepter les regards, réapprivoiser sa sexualité aussi. Mais pas de quoi freiner cet esprit sportif et furieusement optimiste.

Les derniers Podcasts

- Saison 1

Comment réseauter quand les contacts sont limités?

Réseauter autour d'un buffet ou un verre à la main n'est (pour l'instant) plus d'actualité. Que vous ayez déjà un emploi ou que vous en cherchiez un, les opportunités de rencontrer de nouvelles personnes ou d'entretenir certains liens se font rares en temps de pandémie. Comment continuer à réseauter? Réponses de Bahiah Amélia Khamsi, responsable de coaching chez Proactif, qui propose des formations et du coaching pour l’insertion professionnelle en Suisse romande

- Saison 3

Dans la vie de David, «faiseur de secrets»

Banquier et athée: David a tout du cartésien lorsqu'il découvre, un peu par hasard, le magnétisme dans ses mains. Petit à petit, ce Genevois de 33 ans explore son don, soignant des inconnu(e)s à distance jusqu'à devenir ce qu'on appelle un «faiseur de secret». Une pratique bénévole et gratifiante, mais pas toujours simple à concilier avec le scepticisme des uns et la peur des autres.

- Saison 1

Comment réussir son virage professionnel sans se prendre le mur?

En cette période de pandémie, certains envisagent une réorientation, forcée parce que leur secteur souffre, ou choisie parce que leur travail n'est plus assez épanouissant. Mais comment savoir si c'est une bonne idée et comment se lancer? Réponses avec Patrick Santili, psychologue, conseiller d'orientation et coach.

- Saison 3

Dans la vie de Nelly, 60 ans, à l'aide sociale

Ce genre de choses n'arrive qu'aux autres - jusqu'à ce que l'imprévisible se produise. Pour Nelly, 60 ans, c'est un anévrisme. Entre deux missions humanitaires, cette infirmière se retrouve sans contrat, sans droit au chômage. C'est la précarité: Nelly a un toit, de quoi manger, mais vit désormais avec le strict minimum. Elle raconte les sacrifices, les préjugés, l'humiliation. Mais aussi le précieux soutien de ses proches qu'elle a appris à accepter.