Aller au contenu principal
Publicité

Un podcast qui s'intéresse à tout ce qu'on n'ose ni dire ni demander aux gens qui nous entourent.

- Saison 5

L'orthorexie: un corps «plus dessiné», mais à quel prix?

A la fin de l'adolescence, Boris n'en pouvait plus des moqueries. Alors un jour, il a décidé de «changer de corps» pour ressembler à ces hommes aux physiques ciselés, aux muscles fins – pour plaire aux filles, et tenter de se faire «respecter». Mais voilà: de forums en comptes Instagram, il est progressivement tombé dans l'enfer de l'orthorexie.

Les derniers Podcasts

- Saison 5

Stérilisation définitive, parcours de la combattante

Après moult questionnements, Sophie, en âge de procréer, a décidé qu'elle ne voulait pas d'enfants. Jamais. Pour en finir avec des méthodes contraceptives coûteuses et parfois difficilement supportables, elle a fait le choix de la stérilisation. Sans imaginer une seconde qu'elle aurait tant de mal à être écoutée et prise au sérieux.

Avec le soutien du Sponsor [?]
- Saison 1

Isabelle Harsch: «Avec l’énergie que j’avais, j’ai toujours été persuadée qu’on y arriverait.»

A 22 ans, Isabelle Harsch rejoint l’entreprise familiale, qui traverse une mauvaise passe. En s’appuyant sur une équipe soudée, elle va donner un nouveau souffle à la société active dans le déménagement, le transport d’œuvres d’art et la gestion d’archives. Elle va surtout découvrir qu’un sacré esprit d’entreprise sommeillait en elle et ne demandait qu’à s’épanouir...

- Saison 5

Dans les méandres de l'addiction au chemsex

Avez-vous déjà entendu parler du chemsex? Le mot vient de la contraction de «chemicals», produits chimiques en anglais, et sexe. Il désigne aujourd’hui le fait d’avoir des relations sexuelles sous l’emprise de drogues dures, toujours plus intenses et toujours plus dangereuses. L’expérience, sous un vernis festif, a bien failli tuer Loïc, trentenaire genevois. Il nous la raconte au micro de «Brise Glace».

Avec le soutien du Sponsor [?]
- Saison 1

André Borschberg: «Une entreprise c’est une équipe, pas un projet personnel»

Copilote de Solar Impulse, André Borschberg a bouclé en 2016 aux côtés de Bertrand Piccard le premier tour du monde en avion solaire. Solar Impulse a été une expédition aéronautique, mais aussi une entreprise. Et parfois, nous raconte André Borschberg, il a fallu prendre des décisions difficiles. Par exemple, rester en l’air pour traverser l’Océan Pacifique malgré les ordres de retour lancés par les équipes au sol qui menaçaient de démissionner.

Nos séries Podcast

Avec le soutien du Sponsor [?]
En partenariat avec Sponsor
Avec le soutien de Sponsor
Avec le soutien de Sponsor [?]