Aller au contenu principal
Publicité

Un podcast qui s'intéresse à tout ce qu'on n'ose ni dire ni demander aux gens qui nous entourent.

Marie a 8 ans lorsque son père tue sa mère avant de se donner la mort. Lorsqu'elle se retrouve orpheline. Scindée entre deux maisons, et deux éducations, elle a dû se construire sans ces repères ultimes que représentent les parents. Quadragénaire aujourd'hui, cette Genevoise d'adoption raconte l'absence, la colère mais surtout la résilience - et son propre désir d'enfants, plus fort que tout le reste

Les derniers Podcasts

- Saison 3

Survivre à une mort annoncée et planifiée

Les médecins lui avaient donné 20 ans: Lisa, née avec le syndrome de Marfan, en a aujourd'hui 27 et se bat toujours contre cette maladie génétique méconnue qui affecte son cœur et son espérance de vie. Du sentiment d'injustice aux opérations à hauts risques, cette Genevoise raconte comment on dompte la mort - quand elle peut nous emporter à chaque instant.

- Saison 1

«Comment échapper aux Skype avec la belle-famille?»

A situation exceptionnelle, questions existentielles. Comment se soustraire aux échanges non souhaités? Les excuses pour échapper aux appels et autres visio-conférences proposées par vos proches deviennent délicates. C'est ce que vous nous racontez – entre autres joyeusetés – dans ce nouvel épisode de Message Viral, la hotline des émotions au temps du Coronavirus

- Saison 1

Suisses de l'étranger: «On se confine où?»

Dans ce 4e épisode du podcast «Message Viral», nos lecteurs et lectrices nous parlent de leur peur de ne pas revoir leurs proches «à temps», et du choix impossible du lieu de confinement quand on vit écartelé entre plusieurs continents. Pour participer, envoyez-nous un message vocal au +41 76 741 99 47

- Saison 3

Morgane, bisexuelle dans un monde d'étiquettes

Il y en a qui aiment les femmes, d'autres les hommes et puis il y a celles et ceux qui aiment les deux - comme Morgane. Des amourettes de primaire au coming-out, cette prof de batterie de 36 ans raconte la difficulté de s'affirmer «fluide» dans un monde friand d'étiquettes. Et en profite pour démonter les clichés qui collent à la bisexualité...véhiculés au sein même de la communauté LGBT.