Le portrait d'un jeune compositeur

Les Vocalistes romands (sous la conduite de Renaud Bouvier) profitent de la Fête de la musique pour dresser un portrait de Valentin Villard. Pianiste, clarinettiste et organiste né en 1985 à Lausanne, ce jeune compositeur vaudois a été marqué par la pédagogie de l'Ecole Rudolf Steiner de Lausanne. Sa Messe à 6 voix (2008-2011) est écrite pour chœur a cappella et sextuor de solistes du chœur dans un langage généreux et dense, explorant la dimension orchestrale du chœur, qui caractérise désormais le jeune compositeur. Les Haïkus sont quant à eux de véritables miniatures, sortes d'études pour chœur a cappella, dont la forme est aussi brève que l'expression en est concentrée, sur des textes du poète français Damien Gabriels. Valentin Villard jouera également les Litanies sur Christus factus est, autre facette instrumentale de son œuvre.

Publicité