Ventes de lait sur le domaine ou au cœur des villes, rassemblements de tracteurs, blocages de camions: les manifestations collectives paysannes pour justifier un prix du lait équitable se déclinent à toutes les sauces depuis le début de la semaine et font écho aux actions européennes. Après les rassemblements à succès d’Aigle et de Monthey, mardi, qui ont mobilisé une centaine de paysans, celles conduites dans le Jura et le Jura bernois, à Lausanne et dans le Nord vaudois, où un cortège de près de 80 tracteurs a immobilisé la rue Haldimand, artère centrale d’Yverdon-les-Bains, vendredi, à l’appel d’Uniterre, plusieurs délégations paysannes se rendront aujourd’hui à la manifestation syndicale organisée par Unia sous la bannière «Nous ne paierons pas leur crise» pour dire leurs revendications. Uniterre annonce aussi des grèves en cours dans les sociétés de laiterie de Mollens et Berolle (VD), Les Bois (JU), Bex, Massongex, Saint-Maurice, Forclaz.