Aller au contenu principal
Publireportage

LES VILLES ESPAGNOLES CLASSÉES AU PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO

Quinze villes espagnoles figurent aujourd’hui sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ces cités au passé chargé d’histoire, mais à l’atmosphère trépidante, offrent un style de vie unique qui attire de nombreux touristes.

Pour vous présenter ces joyaux, nous les avons classés en trois catégories selon les critères suivants : la présence de places monumentales (Plazas Mayores) au centre de la vie urbaine, l’eau comme symbole identitaire et la spiritualité apportée par la magie de l’ambiance nocturne.

 

Les Plazas Mayores

Les Plazas Mayores constituent le centre névralgique de nombreuses villes d’Espagne et d’Amérique latine. Selon un édit des Rois catholiques datant de 1480, le terme « plaza mayor » désigne un lieu accueillant l’administration de la ville qui offre suffisamment d’espace pour que la population locale puisse y tenir un marché.

L’épicentre de Saint-Jacques-de-Compostelle, la Plaza del Obradoiro, représente chaque année la destination de milliers de pèlerins parcourant le chemin de Saint-Jacques. Elle est dominée par la cathédrale, un magnifique exemple de mélange réussi de styles gothique, Renaissance, baroque et classique. La capitale galicienne est aujourd’hui une ville ouverte et cosmopolite.

La ville de Cáceres, en Estrémadure, a été déclarée troisième ensemble monumental d’Europe et premier d’Espagne. Tours, palais, places et églises forment un ensemble qui invite à rêver d’époques légendaires. Le centre de la ville est occupé par la Plaza Mayor, transformée en Plaza de la Feria à la suite de la Reconquista au XIIe siècle.

Pendant 300 ans, San Cristóbal de la Laguna a été la capitale de Teneriffe, dans les îles Canaries. Cette ville bâtie sans fortifications constitue le berceau architectural de l’Amérique latine.

San Cristobal

La Plaza de Miguel de Cervantes est le cœur d’Alcalá de Henares, ville d’origine du célèbre auteur de « Don Quijote ». Cette place abrite une statue du romancier, né en 1547, ainsi que le plus ancien théâtre en plein air d’Europe (Teatro Corral de Comedias).

La Plaza Vázquez de Molina à Úbeda, dans la province andalouse de Jaén, comporte certains des meilleurs exemples de palais et d’églises en style Renaissance d’Espagne. Fondée par les Arabes, mais possédant des vestiges préhistoriques et romains, Úbeda a prospéré grâce à ses liens avec l’empereur Charles Quint.

Ponts romains, plages et autres curiosités

La mer, les cours d’eau, les montagnes et les ravins participent à la « personnalité » de certains des lieux repris sur la liste.

La Mosquée, le Quartier juif, l’Alcázar des rois chrétiens, les Patios et les grilles des balcons font ainsi de Cordoue une ville magique. Après avoir traversé le Guadalquivir en franchissant les dix-sept arches du pont romain, on laisse derrière soi la tour de la Calahorra (aujourd’hui transformée en musée) pour ensuite pénétrer dans la vieille ville en en passant sous la Puerta del Puente.

Cordoba

Ancienne capitale de la province romaine de Lusitanie, aujourd’hui devenue le chef-lieu de la Communauté autonome d’Estrémadure, Mérida regorge de monuments historiques. Elle possède ainsi, sur la Ruta de la Plata et en surplomb du Río Guadiana, l’un des ponts romains les plus longs (plus de 800 mètres) et les mieux conservés. Son théâtre romain, accueillant chaque année en juillet le Festival international de théâtre classique, est un véritable bijou.
 

Tolède, située en Castille-La Manche, a été baptisée « ville des trois cultures ». Juifs, Maures et chrétiens y ont en effet cohabité en paix pendant plusieurs siècles et ont laissé une empreinte indélébile sur les rues, les constructions et les bâtiments de la cité. Deux monuments se détachent du profil de la ville : la cathédrale et l’Alcázar. La première, de style gothique, renferme des fresques de Giodarno ainsi que des tableaux du Gréco, du Caravage, de Rubens, de Van Dyck et de Goya.

Toledo

Les traces de l’Empire romain sont visibles dans tous les recoins de Tarragone. Cette ville de Catalogne, située sur la côte méditerranéenne, dispose d’un impressionnant site de fouilles archéologiques. Celui-ci a permis d’en découvrir davantage sur la splendeur d’antan de cette ville romaine prospère et constitue probablement aujourd’hui l’une de ses principales attractions touristiques.

Trônant sur la Méditerranée, la capitale de l’île d’Ibiza, Eivissa, s’aperçoit de loin. Des remparts colossaux datant du XVe siècle ceinturent la vieille ville pleine de vie, caractérisée par ses maisonnettes peintes à la chaux, ses ruelles étroites, ses églises et ses belvédères. La biodiversité et la culture de l’île ont été reconnues par l’UNESCO.

À découvrir aux dernières lueurs du jour

Voilà sept ans, le groupement des villes espagnoles classées au patrimoine mondial a lancé une campagne portant sur l’élaboration de normes de qualité supérieures et le renforcement de sa présence internationale et de son marketing direct. Il a dans ce but conclu des accords visant à intensifier sa collaboration avec les hôtels Paradores et la société ferroviaire Renfe, notamment.

Située en Castille-et-León, Salamanque est une ville monumentale dotée de deux cathédrales et de l’une des plus anciennes universités au monde, fondée en 1218 par le roi Alphonse IX de León. Le prestige de l’établissement continue à attirer des milliers d’étudiants à Salamanque, qui a fait des cours d’espagnol pour étrangers sa spécialité.

Salamanca

Grâce à ses remparts parfaitement conservés, la ville d’Ávila, en Castille-et-León, donne un aperçu de l’aspect des cités médiévales. En partie accessibles, ces fortifications aux murs de deux kilomètres et demi de long, de douze mètres de haut et de trois mètres d’épaisseur comprennent 88 tours et enserrent un labyrinthe de ruelles, de places, d’églises, de couvents et de palais.

La vieille ville de Ségovie (Castille-et-León), avec son Alcázar et sa cathédrale, ainsi que l’aqueduc romain sont classés par l’UNESCO. L’aqueduc romain de 28 mètres de haut représente une véritable prouesse architecturale.

Cuenca, en Castille-La Manche, est une ville paraissant flotter dans les cieux. Ses maisons suspendues exceptionnelles (Casas Colgadas) constituent les joyaux de la cité. On ne saurait faire l’impasse sur une promenade à travers les différents quartiers de la ville et la visite de son musée d’art abstrait espagnol, de son palais épiscopal et de sa grand-place. L’hôtel Paradores a été installé dans un ancien couvent.

Cuenca

Entourée d’oliveraies, Baeza se trouve au centre de la province andalouse de Jaén, non loin du parc naturel de las Sierras de Cazorla, Segura et las Villas. Cette cité abrite des monuments d’exceptions tels le palais de Jabalquinto, la cathédrale de la Natividad et l’église de la Santa Cruz.

Les circuits sont un bon moyen de découvrir les villes. Quel que soit l’itinéraire choisi, il est recommandé de prévoir beaucoup de temps. L’idéal est de réserver quelques jours pour chaque site, afin de pouvoir flâner dans les rues en toute tranquillité et profiter de tous les charmes de la ville.

 

 

www.spain.info/fr_CH/

www.facebook.com/spain.info.ch

www.spainheritagecities.com/fr/

www.ciudadespatrimonio.org/presentaciondelgrupo/index.php?idioma=en