Le propre des équipements électroniques de sécurité est, au fur et à mesure de la réduction des coûts, de descendre les segments automobiles les uns après les autres. Les régulateurs de vitesse et les systèmes de précollision apparaissent maintenant sur des berlines de taille moyenne, comme la nouvelle Honda Accord. En option ou non, celle-ci embarque une panoplie de sécurités actives par l'entremise, entre autres, de caméras et de radars placés à l'avant de la voiture. L'antiblocage des roues est épaulé par une assistance et un répartiteur de freinage d'urgence. Le contrôle de stabilité est accompagné par une assistance à la direction qui - via des impulsions au volant - incite le conducteur à braquer dans la bonne direction.

Sur autoroute, une autre assistance prévient le conducteur si celui-ci dévie de sa trajectoire sans actionner son clignotant Un signal sonore retentit, puis, au besoin, la trajectoire est rectifiée. Après avoir choisi une vitesse de croisière et une distance de sécurité, un stabilisateur de vitesse règle l'allure de la voiture sur le véhicule qui la précède (le système n'est toutefois pas dénué d'à-coups). Enfin, le système de précollision fait successivement retentir une alarme et apparaître le mot brake sur le tableau de bord, puis freine légèrement la voiture et tracte la ceinture de sécurité. Et, si la distance entre les deux véhicules se réduit encore dangereusement, le système active un vigoureux freinage d'urgence en même temps que les ceintures se retendent.