Charlie a 17 ans dans une bourgade de province. L'âge du lycée, des potes, des premiers émois et des grandes passion – surtout depuis que sa mère s'est séparée de son père. Lorsque débarque en classe une nouvelle, Sarah, elles se choisissent tout de suite comme meilleures amies. Mais ce nouvel attachement n'est-il pas trop fort? D'autant plus que la belle et culottée Sarah cache quelque chose… Ovationnée à la Semaine de la critique cannoise, cette deuxième réalisation de la comédienne Mélanie Laurent confirme ses débuts prometteurs avec Les Adoptés (2011). Il s'agit d'une libre adaptation du roman éponyme de sa contemporaine Anne-Sophie Brasme, phénomène littéraire de 2001 paru alors que l'auteur n'avait elle-même que 17 ans. D'où ce regard si juste sur les amitiés adolescentes et leurs excès potentiels? Porté par deux formidables jeunes comédiennes et une mise en scène toujours inspirée, cette sorte de Vie d'Adèle sans le sexe s'avère s'une rare finesse psychologique.