Psychopharmaka a tout pour plaire. Le projet initié par le guitariste Rodolphe Burger (qui grattait chez Kat Onoma) et le Protée littéraire Olivier Cadiot consiste en une collaboration heureusement étrange: le premier se concentre sur sa guitare (jusque-là, tout est normal), alors que le second lance des pistes vocales, bribes de paroles enregistrées au gré de pérégrinations plus ou moins imaginaires en terres germanophones – on y rencontrera Schwitters, Beuys ou encore Wenders. La recette paraît étique, mais elle tient magistralement debout – le toucher de Burger y est pour beaucoup. On notera que la performance lausannoise associera à Cadiot et Burger les talents conjugués de Jeanne Balibar et Franz Treichler.