Astronomie

Un nouveau système d’exoplanètes découvert dans Cassiopée

Des astronomes genevois ont découvert trois Super Terres et une planète géante gazeuse tournant autour d’une étoile située à 21 années-lumière du Système solaire

Découverte de planètes prèsde Cassiopée

Astronomie Les plus proches de nous

Des astronomes de l’Université de Genève (Unige) ont découvert un système de quatre exoplanètes autour de l’étoile HD219134, située à 21 années-lumière du Système solaire, selon leurs résultats publiés jeudi dans la revue Astronomy & Astrophysics . C’est le système exoplanétaire le plus proche de la Terre jamais observé. L’étoile est visible à l’œil nu dans la constellation de Cassiopée.

Grâce aux données de l’instrument HARPS-N de l’Observatoire de La Palma (Espagne) et du télescope américain Spitzer, les chercheurs ont trouvé une première super-Terre – planète rocheuse plus massive et plus grande que la Terre – alors qu’elle passait devant son étoile. Selon leurs calculs, il faut trois jours à la super-Terre, à la densité proche de la nôtre, pour tourner autour de HD219134. «Cette planète est très proche de son étoile, décrit Stéphane Udry, directeur de l’Observatoire de Genève impliqué dans l’étude. Il y règne une température de 700°C qui fait fondre sa surface recouverte de volcans.»

Un «petit Saturne»

HARPS-N a permis l’observation de deux autres super-Terres qui font le tour de HD219134 en 6,7 et 46,8 jours respectivement, ainsi qu’une planète gazeuse – un type de «petit Saturne» selon le communiqué – plus éloignée de l’étoile. «Pour l’instant, nous n’avons rien détecté entre les trois super-Terres et la géante, dans la zone dite «habitable» car c’est hors de portée des instruments», commente Stéphane Udry, qui ajoute que des instruments plus performants sont en cours de développement.

«Le système est proche, donc on peut aller très loin dans la description de la composition de ses planètes», précise-t-il. Ce qui n’est pas le cas pour l’instant de l’exoplanète découverte récemment par la mission Kepler de la NASA, dans la zone habitable de son système, mais située à 1400 années-lumière de nous.

Publicité