Le projet Red Hill en Australie, Montney Play ou Christina Lake au Canada, la mine de Hongshaquan en Chine, celles de Hambach et de Garzweiler en Allemagne… Cette liste déterminera, en grande partie, l’avenir de la planète. Pour la première fois, des chercheurs ont identifié et localisé les plus grands projets d’extraction de combustibles fossiles du monde. Ils leur ont aussi donné un nom: les «bombes carbone» ou «bombes climatiques», qu’ils définissent comme les infrastructures de charbon, pétrole et gaz qui pourraient émettre plus de 1 milliard de tonnes de CO2 sur leur durée d’exploitation.