Sixième pays le plus touché par million d’habitants, la Suisse compte désormais quelque 400 cas confirmés de variole du singe. D’évolution modérée dans la plupart des cas, cette maladie peut toutefois engendrer des souffrances insupportables, comme le décrivent de nombreux témoignages relatant des jours intenses de douleurs récalcitrantes aux antalgiques. Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ont, à eux seuls, déjà compté une dizaine d’hospitalisations depuis le début de l’épidémie.