Les médias américains se sont enthousiasmés mardi après la présentation, lors la Conférence annuelle sur les rétrovirus et les infections opportunistes de Denver, de la rémission d’une patiente atteinte du VIH et d’une leucémie: elle est la première personne guérie grâce à une transplantation de cellules souches adultes et ombilicales. Retour sur cette nouvelle rémission durable avec la professeure Alexandra Calmy, responsable de l’unité VIH/sida aux Hôpitaux universitaires de Genève.