L’Université d’Edimbourg a été créée en 1583. «Nous avons survécu aux guerres napoléoniennes et nous survivrons au Brexit», plaisante Jonathan Seckl, professeur de médecine et responsable de la recherche de l’établissement. Il ne cache néanmoins pas l’immense soulagement qu’il a ressenti en découvrant les détails de l’accord entre Londres et Bruxelles sur les relations post-Brexit, signé le 24 décembre.

Après des années de doute, la recherche est l’un des rares domaines où le statu quo l’a emporté. Le Royaume-Uni reste dans Horizon Europe, le principal programme de financement européen, doté de 95 milliards d’euros de 2021 à 2027.