Les médias locaux ont fait état d’une dizaine de personnes hospitalisées après avoir été piquées par ces araignées, et de deux morts, non confirmés.

«On a d’abord pensé à une farce mais il y a eu ensuite un grand nombre d’habitants piqués par cette espèce particulière», a témoigné un vieux sage du village de Sadiya, dans l’Etat de l’Assam, dans l’est de l’Inde.

Une équipe de scientifiques a été déployée sur les lieux, situés à environ 600 km de la capitale de l’Assam, Guwahati.

«Nous avons inspecté les lieux et trouvé que l’araignée était semblable à une mygale mais nous ne sommes toujours pas certains de l’espèce», a déclaré L.R. Saikia, un scientifique du département de Sciences de la vie à l’Université Dibrugarh, dans l’Assam.

«Il semble que ce soit une araignée agressive dotée de crochets plus puissants que la variété normale des araignées», a-t-il indiqué.

Plusieurs araignées ont été envoyées hors de l’Assam pour être identifiées par des arachnologues.