C’est une nouvelle victoire d’étape pour les équipes de Grégoire Courtine, neuroscientifique à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), et Jocelyne Bloch, neurochirurgienne au Centre hospitaliser universitaire vaudois (CHUV). Grâce notamment au développement d’implants optimisés pour stimuler la région de la moelle épinière qui contrôle les muscles du tronc et des jambes, trois patients ayant souffert d’une lésion complète de la moelle épinière ont été capables de marcher en dehors du laboratoire. Ces résultats ont fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Medicine, ce lundi. Les explications de Jocelyne Bloch: