La capsule Dragon s’est amarrée à l’ISS deux heures après avoir été saisie par le bras robotisé de l’avant-poste orbital, a indiqué la Nasa.

Ce retard a résulté d’une anomalie du système principal de navigation de Dragon, provoqué par un reflet lumineux d’une palette extérieure sur le module japonais Kibo de l’ISS, a précisé la NASA.

La capsule réutilisable de six tonnes en forme de cloche et dotée de deux antennes solaires a effectué une approche sans grand problème amorcée peu après que les responsables de la mission eurent donné le feu vert à 6h30 GMT.

L’ouverture des sas entre la Station et Dragon est programmée pour 10h00 GMT samedi. Les astronautes de l’ISS commenceront alors à transférer les 521 kg de provisions alimentaires et matériel de laboratoire se trouvant à bord de Dragon avant de charger la capsule de 660 kg de matériel d’expériences scientifiques menées dans la Station.

Dragon peut livrer jusqu’à trois tonnes à l’ISS

Au terme de sa mission, Dragon doit se désamarrer de la Station le 31 mai pour retourner le même jour sur Terre avec un amerrissage parachuté dans le Pacifique, au large de la Californie.

SpaceX avait lancé Dragon avec sa fusée Falcon 9 mardi matin de la base aérienne de cap Canaveral en Floride (sud-est).